Dedans / Dehors
Dedans / Dehors
Dedans / Dehors

Dedans / Dehors

L’expulsion par la destruction
septembre 2007

Les parois sont détruites mais la mémoire du lieu perdure dans les esprits.
Le souvenir fait vivre le bâtiment même à la suite de sa destruction.

Mise en parallèle, des traces encore perceptibles, visibles et des traces du souvenir,
de la mémoire.
Les masses de mémoires s’élèvent de façon plus ou moins grandes ou intenses suivant la force des souvenirs.
Le bâtiment est reconstruit partiellement d’après la masse de souvenirs emmagasinés.