La mémoire et la pierre
La mémoire et la pierre

La mémoire et la pierre

Mémoire de fin d’étude
septembre 2013
sous la direction
de Tewfik Hammoudi et Jean Levêque
La mémoire détient aujourd’hui une place importante dans nos sociétés. En témoigne, la multiplication et l’accroissement en nombre des formes et des supports aux souvenirs depuis les origines de la sédentarisation.

Cette étude cherche à comprendre la place du souvenir mais aussi les raisons de son ascension. Elle met en exergue, après une étude introductive de la mémoire, le lien étroit entretenu entre souvenir et oubli.
L’oubli paye donc le prix de la montée en puissance du souvenir. Il est en effet rattaché et perçu telle une déficience, une insuffisance ou un manquement. On le définit d’ailleurs comme une défaillance de la mémoire.

L’étude cherche donc les raisons associant l’oubli au négatif et essaye de savoir s’il est possible de percevoir l’oubli positivement?