Jardin, recherche maison
Jardin, recherche maison
Jardin, recherche maison
Jardin, recherche maison
Jardin, recherche maison
Jardin, recherche maison
Jardin, recherche maison

Jardin, recherche maison

Maison individuelle
à Vertou
MOA privé
Projet abandonné en DCE et réalisé en brique avec enduit gris

Ce projet de construction d’une maison individuelle porte sur un terrain de 339m², à Vertou. Entièrement plat, le terrain prend sa source au Sud-est sur la rue des Reigniers et est séparé de cette dernière par un ancien muret en pierre de taille doté d’un portail en bois et d’un ensemble de haies et d’arbustes. Cet élément maçonné et végétal ancre le terrain à la rue, à son alignement et aux parcelles voisines. Actuellement sans construction, ce jardin est à la recherche d’une maison qui saura valoriser et respecter son petit gabarit.

Le projet projeté s’étire en longueur sur l’intégralité de la bande constructible. Son plan compacte et monolithe permet de minimiser son impact sur la parcelle et ainsi préserver une perception globale du terrain. Le volume final cherche à former un ensemble compact en plan comme en élévation afin de respecter un rapport d’équilibre et d’équité avec sa petite parcelle et les environs.

Le projet est une construction en structure bois. Ce type d’ossature participe de part son complexe de mur de faible épaisseur à minimiser l’impact de la construction sur le terrain. Le traitement de façade découle de ce choix structurel. La partie du garage en rez-de-chaussée laisse entrevoir l’ossature bois grâce à un polycarbonate alvéolaire et ondulé. L’usage de ce matériau en pignon et sur l’angle Sud structure et dynamise l’ensemble de la construction. Le volume compact se dilate et devient plus perméable.

Dans un environnement emprunt d’une forme très diversifié d’agriculture, le projet puise ses sources dans ce langage. Il cherche à mêler ces formes vernaculaires au langage pavillonnaire. Cette construction mélange des formes rationnelles au bois, actuellement présent dans la rue, et au muret en taille de pierre existant. Le projet traduit donc du mélange de matière perçues lors de l’étude du site.