Réflexion
Réflexion
Réflexion
Réflexion
Réflexion
Réflexion
Réflexion

Réflexion

La grande illusion.

suivi par Arnaud Téval.
à Nantes
avril 2010

Réflexion sur la ville, la déambulation, sur le faste , le rêve inhérent aux nombreuses boutiques et vitrines d’une ville dédiés au loisirs, à la consommation, à la réussite.
Un portrait contrasté par les écarts de classes, de moyens.

Les photographies dressent le portrait d’un homme errant dans les rues de Nantes, sans sous, sans plaisir et se laissant porter à la réflexion, au rêve, à l’envie au travers de son reflet dans les vitrines pimpantes du centre-ville.